Cheap NFL JerseysCheap NFL Jerseys Héroïques francophones - Sportslounge 
  • {l s='Promotions' mod='blockpermanentlinks'}
  • Wholesale Jerseys Cheap Jerseys Cheap Jerseys Cheap Jerseys China Wholesale Jerseys cheap ray ban sunglasses cheap hydro flask water bottle cheap kanken backpack cheap yeezy for sale cheap michael kors bags Cheap NFL Jerseys From China

    Written by: Football Middlebury College

    Héroïques francophones

    Menés 1-3 à la mi-temps, les joueurs de Wedsley Guerrier ont renversé la tendance pour finalement s’imposer 6-3 contre l’École de Chinois.

    Renversant. Après une défaite frustrante contre l’École d’hébreu la semaine dernière (4-3), un nouveau “dimanche noir” semblait se profiler pour les Francophones contre les Rouges de l’École de Chinois ce matin au Men’s Soccer Field de Middlebury College. D’entrée de jeu, les Sinophones prennent les commandes du match après une course solitaire concluante de 35m du numéro 9, laissant la défense des Bleus sur le carreau. Les Francophones posent alors le jeu, et Antonin peut répondre cinq minutes plus tard par une frappe somptueuse en pleine lucarne pour revenir à hauteur. Dominés, les Rouges souffrent mais peuvent se reposer sur leur attaquant vedette. Par deux fois, le numéro 9 prend de vitesse toute la base arrière adverse pour ainsi s’offrir un triplé peu avant la pause. Menée 1-3, l’École de français est assommée.

    Avec les trippes

    Après un discours poignant de coach Wedsley, les Bleus arrivent sur le terrain déterminés, et soudain, c’est un tout autre match qui se joue. Appliqués, les partenaires de Guigui occupent le camp sinophone tout au long de la seconde période, et très vite, les Rouges se retrouvent à la rue. Will lance la remontada, concluant d’abord un beau mouvement d’Antonin, avant d’envoyer un missile d’un angle impossible en pleine lucarne (3-3). Le jeu collectif des Bleus fait souffrir les Chinois qui ne touchent presque plus la balle. Issu du centre de formation de l’EF, l’éternel Antonin marque à nouveau, avant d’ajouter un nouveau triplé à son compteur en sélection grâce à un pénalty bien négocié (5-3). À l’image de la mi-temps, les joueurs de Wedsley Guerrier dominent outrageusement la fin de match, et Will peut également se prévaloir d’un coup du chapeau après une faute de main du gardien adverse (6-3). Le coup de sifflet final stoppe l’hémorragie pour les Sinophones, et les Bleus peuvent exulter. Un scénario digne d’une finale de Champions League, avec, à la fin, des héros récompensés.

    Connor Owens

    Étiquettes : , , , , , Last modified: 18 septembre 2019